Floriane Stauffer Obrecht

 

 

06.68.27.76.45

floriane.obrecht.sage.femme@gmail.com

N.B Je serais absente du 12 aout au 15 novembre 2021

 

A mon retour les RdV seront prioritairement attribués aux familles déjà suivies au cabinet. Pour les demandes d'AAD veuillez noter que je ne prendrais pas de nouveaux accompagnements pour des termes prévus avant février. Je ne prends pas de contact durant cette absence. Marie Bichat, mon associé assurera la suivi des femmes déjà connues.

définition de la pratique sage-femme de L’INTERNATIONAL CONFEDERATION OF MIDWIFE (ICM)

Celle-ci déclare que la pratique sage-femme regroupe un ensemble unique de connaissances, de compétences et d’attitudes professionnelles issues de disciplines partagées par d’autres professions de la santé telles que la science et la sociologie, mais qui sont exercées par des sages-femmes dans un cadre professionnel de pratique sage-femme caractérisée par l’autonomie, le partenariat, l’éthique et la responsabilité.

La pratique sage-femme est une approche de soins prodigués aux femmes et à leur nouveau-né dans le cadre de laquelle les sages-femmes :

  • Optimisent les processus biologiques, psychologiques, sociaux et culturels normaux de l’accouchement et du début de la vie du nouveau-né ;
  • Travaillent en partenariat avec les femmes, en respectant la situation et les opinions personnelles de chaque femme ;
  • Renforcent les capacités personnelles des femmes à prendre soin d’elles-mêmes et de leur famille ;
  • Collaborent avec les sages-femmes et d’autres professionnels de la santé, selon les besoins, pour fournir des soins holistiques qui répondent aux besoins individuels de chaque femme.
  • Les soins de pratique sage-femme sont fournis par une sage-femme autonome. Elle encourage un accouchement normal afin d’améliorer la santé reproductive des femmes, des nouveau-nés et de leurs familles.

Il existe un certain nombre de concepts clés de pratique de sage-femme qui définissent le rôle unique des sages-femmes dans la promotion de la santé des femmes enceintes et de leurs familles. Entre autres :

  • Le partenariat avec les femmes pour promouvoir les soins personnels et la santé des mères, des nourrissons et des familles
  • Le respect de la dignité humaine et des femmes en tant que personnes jouissant de droits de la personne à part entière
  • La défense des femmes afin qu’elles fassent entendre leur voix et que leurs choix en matière de soins de santé soient respectés
  • La sensibilité culturelle y compris le travail en collaboration avec les femmes et les prestataires de soins de santé pour venir à bout des pratiques culturelles néfastes pour les femmes et les bébés
  • Une orientation sur la promotion de la santé et la prévention des maladies qui considère la grossesse comme un événement normal de la vie et
  • Le plaidoyer en faveur du travail et de l’accouchement physiologiques normaux pour obtenir des résultats optimaux pour les mères et les nourrissons

Compétences des sages-femmes : définition de l'ordre

Dotées d’un pouvoir de diagnostic et d’un droit de prescription, les sages-femmes forment une profession médicale à compétences définies. Ainsi, le champ d’intervention des sages-femmes auprès des femmes et des nouveau-nés en bonne santé est établi par le code de la santé publique.


La sage-femme assure la surveillance et le suivi médical de la grossesse et propose des séances de préparation à la naissance et à la parentalité. Elle assure, en toute autonomie, la surveillance du travail et de l’accouchement.

La sage-femme dispense les soins à la mère et à l’enfant après l’accouchement. Elle pratique la rééducation périnéo sphinctérienne liée à l’accouchement.


Au-delà de la période traditionnelle de la grossesse, la sage-femme accompagne également les femmes tout au long de leur vie en assurant leur suivi gynécologique de prévention et en prescrivant leur contraception. La sage-femme pratique les actes d’échographie gynécologique.

Elle peut réaliser des interruptions volontaires de grossesse par voie médicamenteuse dans les conditions définies par la loi.


Elle prescrit et pratique les vaccinations auprès de la femme et du nouveau-né dans les conditions définies par décret mais également auprès de toutes les personnes qui vivent régulièrement dans l’entourage de la femme enceinte ou de l’enfant jusqu’au terme de la période postnatale ou qui assurent la garde de l’enfant.


Les sages-femmes assurent un rôle important dans la prévention contre les addictions et notamment en matière de tabacologie. Elles peuvent assurer des consultations en tabacologie auprès des femmes dans le cadre de leur suivi de grossesse ou suivi gynécologique de prévention. Elles sont également habilitées à prescrire des substituts nicotiniques aux femmes et à toutes les personnes qui vivent régulièrement dans l’entourage de la femme enceinte ou de l’enfant jusqu’au terme de la période postnatale.


La sage-femme pratique les actes d‘échographie obstétricale systématiques ou de dépistage.


Conformément à l’article L.4151-1 du code de la santé publique, les sages-femmes sont autorisées à concourir aux activités d’assistance médicale à la procréation. Les sages-femmes participent aux activités cliniques d’assistance médicale à la procréation réalisées avec ou sans tiers donneur ainsi qu’aux activités de dons de gamètes et d’accueil d’embryon. Les conditions de concours des sages-femmes sont définies par décret.

Spécialiste de la physiologie, la sage-femme adresse ses patientes à un médecin lorsqu’elle décèle une pathologie. Elle peut pratiquer les soins prescrits par un médecin en cas de grossesse ou de suites de couche pathologiques.


Sous réserve d’obtention de diplômes complémentaires, la sage-femme peut pratiquer :
– Des actes d’ostéopathie,
– Des actes d’acupuncture,
– Des examens échographiques de mesure de clarté nucale et de longueur cranio-caudale.